Home > Français > La marche à suivre

La marche à suivre

Il existe six principales étapes pour y arriver. Avec de la pratique, vous n'aurez plus besoin de penser à ces six parties distinctes qui donnent au procédé une allure plus mécanique qu'en réalité, comme vous le verrez. J'ai subdivisé ainsi le procédé parce que les années d'expérience m'ont montré qu'il s'agit là d'une méthode efficace de l'enseigner à ceux qui ne le connaissent pas.

Le présent chapitre ne contient que les instructions essentielles. Au fur et à mesure, je les compléterai, les clarifierai et vous les présenterai sous des angles différents. À un moment donné, mais peut-être pas la première fois que vous l'essaierez, vous ferez l'expérience d'un changement en vous.

Je commencerai par vous donner les instructions nécessaires d'une manière succincte comme dans un manuel. Au chapitre suivant, nous verrons les six étapes d'une façon plus élaborée.

1. Dégager un espace

Ce que je vous demande de faire maintenant se fait seul et dans le silence. Prenez le temps de vous détendre. Bien. Maintenant, entrez en vous et centrez votre attention sur un point de votre corps, peutêtre l'estomac ou la poitrine. Découvrez ce que vous ressentez à cet endroit particulier lorsque vous vous demandez: "Comment vont les choses pour moi? Quest-ce qui compte le plus pour moi actuellement?" Voyez ce que vous éprouvez dans votre corps. Laissez les réponses se former lentement. Si vous éprouvez de l'inquiétude, NE VOUS LAISSEZ PAS EMPORTER PAR ELLE. Prenez du recul et dites: "Oui. J'éprouve de l'inquiétude là." Laissez un peu d'espace entre votre emotion et vous. Puis demandez-vous ce que vous éprouvez d'autre. Attendez et prêtez attention au dedans. II s'y trouve habituellement plus d'une émotion.

2. Laisser venir le sens corporel

Parmi les différentes emotions que vous avez éprouvées, choisissez un problème personnel sur lequel vous désirez employer le focusing. N'ENTREZ PAS AU-DEDANS DU PROBLÈME. Prenez du recul. Certes, le problème auquel vous songez comporte nombre d'aspects, et vous ne pouvez les envisager tous un à un. Cependant, vous pouvez sentir tous ces aspects réunis. Concentrez-vous sur l'endroit de votre corps où vous éprouvez habituellement des emotions et vous pourrez y trouver une perception globale de votre problème. Prenez le temps de ressentir cette perception vague et globale.

3. Trouver une prise

Quelle est la qualité de ce vague sens corporel? Laissez un mot, une expression ou une image se former à partir du sens corporel lui-même. Il peut s'agir d'un qualificatif comme "serré", "désagréable", "effrayant", "bloqué", "pénible", "nerveux", une expression ou une image. Concentrez-vous sur la qualité du sens corporel jusqu'à ce que vous trouviez le terme approprié.

4. Faire résonner

Confrontez votre sens corporel avec le mot,l'expression ou l'image que vous avez trouvée. Voyez s'ils s'harmonisent. Cherchez en vous un petit signal vous indiquant que ce mot est le bon. Vous devez, pour ce faire, entrer de nouveau en contact avec votre sens corporel en même temps que vous répétez le mot choisi. Laissez le sens corporel se transformer, si c'est le cas, ainsi que le mot ou l'image, jusqu'à ce que vous vous trouviez au plus proche de l'essence de votre sens corporel.

5. Interroger

Demandez maintenant au sens corporel à quel aspect de votre problème s'applique cette qualité (le mot ou l'image que vous venez de choisir). Ne vous contentez pas de vous rappeler la qualité, mais éprouvezla de nouveau d'une manière vive. Lorsque la sensation est de nouveau là, interrogezla, palpez-la, restez en contact avec elle, demandez-lui ce qui fait que le problème en entier est si... ou encore ce que cache cette sensation particulière. Si vous obtenez rapidement une réponse sans mouvement corporel, laissez-la passer. Retournez à votre corps et retrouvez votre sens corporel. Interrogez-le de nouveau. Restez en contact avec le sens corporel jusqu'à ce qu'une réponse survienne, accompagnée d'un changement, d'un léger soulagement ou d'un mouvement d'abandon.

6. Accueillir

Accueillez amicalement tout ce qui vient avec le changement. Même s'il ne s'agit que dune légère détente, restezy attentif pendant un moment. Quelle que soit la sensation que vous éprouvez, ceci n'est que le premier mouvement; d'autres suivront. Vous voudrez probablement poursuivre après quelques instants, mais attendez un peu.

SI, EN SUIVANT CES INSTRUCTIONS, VOUS AVEZ SENTI À UN MOMENT DONNÉ UNE PERCEPTION PHYSIQUE INDÉFINIE ET GLOBALE DE VOTRE PROBLÈME, VOUS AVEZ UTILISÉ LE FOCUSING. Peu importe que le mouvement corporel se soit produit ou non. Il viendra en temps utile. Impossible de le provoquer.


All contents Copyright 2012 by The Focusing Institute
Email comments to webmaster